Il n’y aura pas de TYPO3 5.0

Publié le

C’est Xavier Perseguers, qui a annoncé la nouvelle vendredi, en fin de soirée, sur buzz.typo3.org.

N’allez donc pas croire que TYPO3 s’arrête. Non, bien au contraire. Il faut dire que TYPO3 n’a jamais été aussi actif avec en moyenne, une version majeure tous les 6 mois. Que se passe t’il ? Pourquoi pas de version 5.0, la version que nous attendons depuis si longtemps ?
Xavier Perseguers nous explique d’abord les origines de cette version 5. Tout a commencé courant 2005 ou 2006 où Robert Lemke et Karsten Dambekalns ont imaginé la création d’un CMS beaucoup plus avancé qu’un TYPO3 4.x et qui respecte au mieux les standards du Web. La version 5.0 de TYPO3 était née. Cependant, pour atteindre ses objectifs, cette nouvelle version dont le nom de code est Phoenix, devait être réécrite… il fallait repartir de zéro. Un nouveau framework a été développé pour répondre à ce besoin : FLOW3. Phoenix a donc été construit à partir de FLOW3.

A titre personnel, je n’ai jamais aimé « Phoenix » pour un projet. C’est certainement lié à la connotation… l’oiseau dans la mythologie grecque qui est immortel et qui renait de ses cendres.

Cette nouvelle version a succitée beaucoup de billets sur la toile. Nous étions en effet tous excités par cette version car le framework sur lequel elle s’appuie est novateur et intègre des techniques de développement relativement poussées. Des « pre-releases » ont également été diffusées pour se donner une idée des orientations de TYPO3 en matière d’ergonomie surtout.

En 2008, le manifeste de Berlin a été publié par la Core Team pour rassurer les agences et leurs clients. Ce manifeste a ennoncé les points suivants :
– TYPO3 V4 continuera a être développé
– Le développement de la v4 continuera après la sortie de la v5
– Les fonctionnalités des futures versions de la v4 convergeront vers celles de la v5
– Il sera très simple de migrer de la v4 vers la v5
– La v5 comportera de de nouveaux concepts et de nouvelles idées.

Ainsi, il était conseillé de ne pas attendre la v5 car aucune date de sortie n’était clairement définie et que de toute façon, le but est de publier successivement des version 4 de TYPO3 qui se rapprocheront au fur et à mesure de la v5 pour que la migration soit moins compliquée.

D’ailleurs, Extbase est une sorte d’API pour développer des extensions. C’est la remplaçante de la librairie actuelle : tslib_pibase. Elle intègre les concepts de FLOW3, le modèle MVC. On nous encourageait donc, nous développeurs, à créer des extensions avec Extbase parce qu’une extension développée avec cette librairie n’a pas besoin d’être réécrite entièrement pour passer sur la prochaine version du CMS.

Phoenix a pris du retard et pourtant, les équipes n’ont pas chômé. Des concepts ont été intégrés puis retirés car pas assez stables. Des nouveaux choix sont apparus. A titre d’exemple, la librairie SproutCore a été intégrée car ExtJS a montré ses limites pour la conception du back office. Après une période initiale d’apprentissage, les développements ont été repris avec une meilleure cadence pour rattraper un peu le temps perdu.

Alors, après tout ça, pourquoi abandonner la v5 me direz-vous ?

Au fur et à mesure des développements, il s’est révélé que Phoenix serait de moins en moins un possible successeur à la v4. L’un des points soulevés met en cause la structure interne des enregistrements dans Phoenix, trop différente de la v4. Une migration de la v4 vers Phoenix demanderait trop d’efforts.

Ainsi, Phoenix ne sera pas une nouvelle version de TYPO3 mais un nouveau CMS en version 1.0 ! L’idée est que l’on a trop assimilé Phoenix à la v5. Il n’y aura donc pas de v5 mais une v6 à la place.

Vous imaginez sans doute les problèmes soulevés. Il y a eu énormément de réactions au billet de Xavier Perseguers car beaucoup sont tombés de haut ! On critique par exemple le manque de communication de la Core Team. Les critiques ont été virulentes à mon grand étonnement mais on peut les comprendre, surtout si des agences ont fait miroiter à leurs clients la v5 ultime. D’ailleurs, comment expliquer qu’un CMS passe d’une version 4.x à une version 6.x ? Est-ce rassurant de leur dire que les développeurs du CMS ont été trop confiants et qu’au final, ils ont créé un nouveau produit qui sera concurrent de notre CMS favori ? Comment les budgets seront alloués ? Y aura t’il des séminaires en parallèle ? Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que Phoenix – il faut lui trouver un nouveau nom – doit être déconnecté de la branche TYPO3. Extbase n’est plus qu’une librairie pour découvrir des concepts plus modernes de développements… C’est bien de l’utiliser car elle apporte des avantages non négligeables dans la programmation, le code est plus facilement maintenable mais elle n’est plus une étape obligatoire dans la conception d’extensions.

La v6 embarquerait la FAL. Est-ce suffisant pour justifier le saut de version ?
Personnellement, je préfère conseiller une LTS, un peu comme à la Ubuntu pour garantir un support sur plusieurs années. La v6 aura également sa LTS, à priori lorsque la période de la LTS sera terminée pour la V4.5.

Voici une Roadmap non définitive :

Suite à la publication du billet de Xavier, un autre billet à été publié, de manière plus officielle.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Il n’y aura pas de TYPO3 5.0 »

    Bénédicte C. a dit:
    08/03/2012 à 09:10

    Bonjour,

    Merci à vous pour cette explication. Et bravo pour le blog.
    Il est, depuis que j’ai démarré mes intégration sous TYPO3, une grande source d’informations sur le sujet.
    Il existe si peu de sites sur TYPO3, en français et bien rédigé.
    Bonne continuation.
    Bénédicte C.

      Christian BELLET a répondu:
      08/03/2012 à 09:43

      Merci beaucoup pour votre commentaire 🙂
      Christian

Les commentaires sont fermés.